Map our Network
Our team ?
Our Sonic Network
FUN: Sequencing online
Editorial
Contact info

Electro-acoustic.com
Acusmatica.org
Electroacoustic.org
Acousmatic.org
Electro-acustica.com
Imapico.com

A draft of my Thesis
AcuStatistics
AcuSearch
Join IEMA list
Terms of use

Magazine SONIC-KIMCHI
CNMAT
SARC
CCRMA
ARC-UK
Media Lab Europe
NNAAI
SMRG
LAASP  
SLR
Contacte con nuestro equipo de soporte 24x7 ¡Regístrese gratis y acceda a su propio Centro de Control privado!
 
F  I  N  D



Active User's

 


Composer Luc Ferrari has died - 22 August 2005. Arezzo
 
Untitled Document

Luc Ferrari, compositeur de musique électroacoustique
Source: LE MONDE | 23.08.05 | 17h08 • Mis à jour le 23.08.05 | 17h08

Le compositeur français Luc Ferrari est mort d'une pneumonie à Arezzo, en Italie, où il se trouvait pour des vacances, lundi 22 août. Il était âgé de 76 ans.

Luc Ferrari n'était pas un auteur connu du grand public, mais son travail dans les domaines de la "musique concrète" (un terme inventé par Pierre Schaeffer, en 1948) pour sons enregistrés était admiré par beaucoup pour sa singularité, sa poésie, sa variété.

Né le 5 février 1929, à Paris, Luc Ferrari poursuit d'abord des études de piano. Ses études de composition avec Arthur Honegger et Olivier Messiaen ne le marquent guère. Mais, comme beaucoup de jeunes compositeurs de l'après-guerre, il fréquente les cours d'été de Darmstadt, en Allemagne, le QG annuel de l'avant-garde sérielle : "La grande rencontre musicale, (ce fut) avec John Cage, qui faisait exploser toutes ces idées qui commençaient déjà à devenir un peu institutionnelles."

Son sens de l'humour et de la provocation, ses interventions dans des champs divers - ­ film, documentaire, radio, théâtre musical ­-, n'aideront pas à repérer la place précise de ce créateur pris par certains pour un bricoleur de génie. David Jisse, compositeur, homme de radio et actuel directeur du centre de création musicale La Muse en circuit, que Ferrari fonda en 1981, explique : "En fait, la première impression de 'bricolage', souvent relevée, est contredite par l'analyse de ses œuvres, qui révèle une précision diaboliquement rigoureuse au service d'un monde abstrait et personnel aux portes du réel. Il était perméable à son temps, mais toujours d'une manière singulière."

Dans la préface de l'enregistrement de sa très belle pièce de 1999, Far-West News épisode n° 1 (1 CD Signature Radio-France/INA), le résultat d'un périple avec un "micro voyageur" dans le sud-ouest nord-américain, le compositeur livre un prière d'insérer applicable à son œuvre entière : "Ce n'est ni un reportage, ni un paysage sonore, ni Hörspiel (pièce à écouter), ni œuvre électro, ni portrait, ni une exposition d'enregistrement du réel, ni une transgression de la réalité, ni une narration impressionniste, ni... etc. C'est une composition. (...) Ensuite j'ai appelé ça poème sonore autour d'un voyage réel tant il se peut que la poésie joue avec la réalité comme d'un accordéon, que la composition dans certains cas, surtout dans le mien et progressivement dans ma vie, est un jeu pervers avec la vérité."

DISSENSION FONDAMENTALE

La brouille entre Luc Ferrari et Pierre Schaeffer, le fondateur du Groupe de recherche musicale, en 1958, sera retentissante et fondée sur une dissension fondamentale : "Schaeffer faisait un travail de recherche presque fondamentale sur le son, il voulait bannir le sens. Ferrari, avec sa première grande composition de musique, dite "anecdotique", Hétérozygote (1963-1964), gagnée par des sons du réel, démontait l'idéal schaefférien", déclare Daniel Terruggi, actuel directeur de l'INA-GRM. "Pour lui, il n'y avait pas de catégories. Tous les sons pouvaient être utiles. Son œuvre est très variée, constituée de petits jardins, qu'il arrosait régulièrement." Le site du GRM propose une écoute interactive de cette pièce fondamentale.

Luc Ferrari, qui devait écrire d'abord de la musique strictement instrumentale (notamment pour le piano), continuera à associer instruments et sons "concrets". Il écrira aussi de la musique instrumentale "pure", comme en témoigne par exemple son Histoire du plaisir et de la désolation (1979-1981), d'une gourmandise (volontiers dévoratrice de la musique d'autrui) et d'une vitalité sonores proprement enthousiasmantes.

Le musicologue et homme de radio Daniel Caux, un proche de Luc Ferrari, souligne : "C'était un créateur passionné par l'observation du réel : les désordres du corps seront la source d'inspiration de ses deux dernières œuvres. Créés le 7 juin à La Chaux-de-Fonds, en Suisse, Les Arythmiques prennent en compte ses récents troubles cardiaques tandis que Morbido Symphony explore la gamme des sensations liées à la maladie. Son dernier commentaire sur cette pièce est qu'elle allait être très drôle."

His music:

"Cellule 75 - Collection 85"
Production : La Muse en Circuit - MUSIDISC 2242232 MU 750 (épuisé)
- Cellule 75, force du rythme ou cadence forcée
- Collection de petites pièces ou 23 enfilades
pour piano et magnétophone

"Brise-Glace"
Production : Ministère des Affaires Etrangères, Radio France, La Muse en Circuit
MUSIDISC (épuisé, voir ci-après)
- Et si tout entière maintenant (Prix Italia 1987)
Conte symphonique. Texte de Colette Fellous

"Folklore imaginaire"
Production : La Muse en Circuit / MUSIDISC 2 242262
- Ce qu'a vu le Cers

"Luc Ferrari - Matin et Soir"
Production : La Muse en Circuit / MUSIDISC 242242 (épuisé)
- A la recherche du rythme perdu
- J'ai été coupé
- Histoire du plaisir et de la désolation

"Acousmatrix"
Production : La Muse en Circuit / BVHAAST 9009 Acousmatrix 3 (1990)
- Petite symphonie intuitive pour un paysage de printemps
- Strathoven
- Presque rien avec filles
- Hétérozygote

"Unheimlich schön"
Production : Südwestfunk et METAMKINE / METAMKIN MKCD008 1993
Coll. Cinéma pour l'oreille

"L'Escalier des aveugles"
Production : Ars Sonora, RNE2, Madrid, et La Muse en Circuit / MUSIDISC 201302
- L'Escalier des aveugles
- Patajaslotcha

"Presque rien"
Production INA-G.R.M. et La Muse en Circuit / MUSIDISC 245172
- Music Promenade
- Presque rien N° 1 - le lever du jour au bord de la mer
- Presque rien N° 2 - ainsi continue la nuit dans ma tête multiple
- Presque rien avec filles

"Asia" - Trio d'Argent
Musique d'Aujourd'hui / 9701 MDA M7 847
- Madame de Shanghai

"Piano-Piano"
Production : La Muse en Circuit / Auvidis Montaigne MO 782110
- Suite pour piano
- Antisonate
- Suite hétéroclite
- Visage I
- 80-82 Fragments du Journal Intime
- Comme une fantaisie dite des réminiscences

"Luc Ferrari - Cellule 75"
Tzadik USA - TZ 7033
- Cellule 75
- Place des Abbesses

"Luc Ferrari Interrupteur / Tautologos 3"
Blue Chopstick USA BC1
- Interrupteur
- Tautologos 3

"Luc Ferrari Chansons pour le corps - Et si tout entière maintenant"
mode recordsUSA mode 81
- Chansons pour le corps - Texte de Colette Fellous
- Et si tout entière maintenant
Conte symphonique. (Prix Italia 1987) - Texte de Colette Fellous

"Quatre femmes hollandaises" (1995) Luc Ferrari
in NOVEMBER MUSIC ’98 NM 002 Production : NCRV-radio, Pays-Bas

"Danses organiques"
Cinéma pour l’oreille de Luc Ferrari
ELICA mpo-3340

.


METAMKINE
50 Passage des Ateliers
38140 Rives, France
T. +33 4-76 65 27 73 Fax +33 4-76 65 27 74.
e-mail metamkine@compuserve.com

GELBE MUSIK
Schaperstr.11 - 10719 Berlin 30211 39 62
Fx 30217 64 32 LUC FERRARI
56 Avenue Paul Signac
F-93100 Montreuil-sous-Bois, (Paris)
Téléphone / Fax : +33(0)1 48 57 46 40
e-mail: lfbm@club-internet.fr

-------

Luc Ferrari est né à Paris en 1929.
Il s'interroge sur cette première phrase; d'abord 1929.
Il a écrit de nombreuses autobiographies dans lesquelles il falsi-fiait les dates. L'écriture le rend fou, il ne faut pas lui demander ça. Et comme il n'osait pas se rajeunir il se vieillissait. Il y a donc des tas de fausses dates qui courent, cela l'amusait à l'époque. Maintenant ça l'amuse beaucoup moins !
Ensuite, né à Paris. Il s'interroge : être né à Paris !
Il se demande ce qu'il aurait été s'il était né dans le petit village de son père, en Corse.
Il se demande ce qu'il aurait été s'il était né à Marseille, la ville de sa mère. Il se demande ce qu'il aurait été s'il était né en Italie, le pays de ses ancêtres.
Et pour cela, il n'a aucune réponse.

"J'ai réalisé des travaux qui s'écartent plus ou moins des préoccupations musicales pures, et dont certains font appel à une rencontre entre branches diverses de ce qui pourrait être un même arbre. Le problème étant d'essayer d'exprimer, à travers des moyens différents, des idées, des sensations, des intuitions qui passent ; d'observer le quotidien dans toutes ses réalités, qu'elles soient sociales, psychologiques ou sentimentales. Ceci pouvant s'extérioriser sous forme de textes, d'écritures instru-mentales, de compositions électroacoustiques, de reportages, de films, de spectacles, etc."

Les commentaires ont été écrits au moment de la création des oeuvres, ce qui explique que parfois ils datent un peu... ou ils sont un peu datés... Il y a aussi l'actualisation par les commentaires des commentaires, datée de 1995.

1952 - 1956

Suite pour piano (1952) Editions Salabert, Paris
Université de Miami (1954).

Antisonate pour piano (1953) Editions Salabert, Paris
Institut d'Art, Paris (1955).

Sonatine Elyb pour piano (1953-54) Editions Salabert, Paris
Darmstadt (1956).

Quatuor (1953-54)

(violon, alto, violoncelle, piano).

Suite hétéroclite pour piano (1955) Editions Salabert, Paris
Maison des Lettres, Paris (1956).

Lapidarium pour piano (1955) Editions Salabert, Paris
Maison des Lettres, Paris (1956).

Huit petites faces pour orchestre de chambre (1955). Editions Salabert, Paris

(2 Flûtes, hautbois, cor anglais, clarinette, basson, xylophone, piano, 4 violons I, 3 violons II, 2 alti, 3 violoncelles.)

Tête à terre pour piano et voix (1956)
(poème de Romain Weingarten).

Visage I pour piano (1956) Editions Salabert, Paris
Darmstadt (1957).

Visage II (1956) Editions Salabert, Paris

(2 trompettes, 1 trombone, 1 tuba, piano, 6 percussions.)

Die Reihe, Vienne (1961).

Visage III La prose du Transsibérien de Blaise Cendrars (1957-58)

(violon, violoncelle, clarinette, percussion et récitant).
Enregistrement R.T.F. (1962).

Visage IV - Profils pour dix instruments (1957-58)

(2 flûtes, trompette, trombone, trombone basse, 1 contrebasse à cordes, piano, 3 percussions)
Musik der Zeit, Cologne (1959).
Prix de la Biennale de Paris (1962).

1958 - 1961

Étude aux accidents (juin 1958)
Musique concrète - INA-GRM
Exposition Internationale, Bruxelles (1958).

Disque BAM LD 070 (vinyle)

Étude aux sons tendus (Juillet 1958)
Musique concrète - INA-GRM
Exposition Internationale, Bruxelles (1958).

Disque BAM LD 070 (vinyle)

Musique pour le théâtre : Passage pour mimes (1959)
Musique concrète - INA-GRM
Rome (1959).

Visage V (1958-59)
Musique concrète - INA-GRM
Expériences Musicales, Paris (1959).

Disque Philips 6526 003 (vinyle)

Musique de film : Égypte ô Égypte I (1960)
pour un court-métrage de Jacques Brissot.
INA-GRM

Tête et queue du dragon (1959-60)
Musique concrète.- INA-GRM
Festival de la Recherche, Paris (1960)

Disque Candide CE 31025 (vinyle)

Tautologos I (1961)
Musique électronique - INA-GRM
commande de Hermann Scherchen, réalisée dans ses studios à Gravesano.
Concert R.T.F., Paris (1962).

Disque BAM LD 072 (vinyle)

Tautologos II (1961)
Musique concrète. - INA-GRM
Concert R.T.F., Paris (1962).

Disque BAM LD 071 (vinyle)

Musique de film : Forme Bleue (novembre 1961)
pour un court-métrage abstrait de Piotr Kamler.
INA-GRM

Musique de film : Étude (novembre 1961)
pour un court-métrage abstrait de Piotr Kamler.
INA-GRM

1962 - 1963
( Spontané I (janvier 1962)
( Improvisation pour neuf exécutants.
(
( Spontané II (février 1962)
( Improvisation pour dix exécutants.
(
( Spontané III (mars 1962)
( Improvisation pour huit exécutants.
( La séance de travail au cours de laquelle Spontané III a été exécutée a été filmée
( (court-métrage 16 mm, réalisation Gérard Patris).
(
( Spontané IV (avril 1962)
( Improvisation pour onze exécutants.
( L'exécution de Spontané IV a été filmée et a donné lieu à un court-métrage couleur 35 mm
( de Gérard Patris (juin 1962).

4 improvisations sur schéma orchestral avec l'ensemble EIMCP sous la direction de Konstantin Simonovic, dans le cadre des expériences instrumentales du G.R.M. dont j'avais la charge.

Musique de film : Chastel (mai 1962)
INA-GRM

Musique de film : Égypte ô Égypte II (janvier - septembre 1962)
pour un long-métrage couleur 35 mm de Jacques Brissot.
INA-GRM

( 6 pour 4 (juin 1962)
( Bande quatre pistes.
( Première version du concert collectif.
( Festival Ranelagh, Paris (1962).
( INA-GRM

Première version bande de Composé-Composite

Composé Composite (octobre 1962 - février 1963)
Pour orchestre et bande magnétique.

(2 flûtes, hautbois, clarinette, clarinette basse, basson, contrebasson, 2 cors, 2 trompettes, trombone, 2 percussions, harpe, 10 violons I,
8 violons II, 8 alti, 8 violoncelles, 4 contrebasses)

Version définitive du concert collectif.
Festival de Venise (1963), Festival de Zagreb (1963).

Disque Philips 836 894 (vinyle)

Musique de film : Les Pèlerins (août 1962 - avril 1963)
Court-métrage 35 mm couleurs sur le Festival
Richard Wagner de Bayreuth.
Co-réalisation avec Jacques Brissot.
INA-GRM

Flashes (janvier - juin 1963) Editions Transatlantiques
Musique pour quatorze instruments. Paris (1964).

(Flûte, hautbois, clarinette, basson, cor, trompette, trombone, 2 violons, alto, violoncelle, contrebasse, 2 percussions).
Paris 1964 par l'EIMCP, Konstantin Simonovic.

1962- 1965

Musique de film : Portrait d'une autre (octobre - décembre 1963)
pour court-métrage 35 mm couleur
de Marie-Claire Patris.
INA-GRM

Musique de film : Dernier Matin d'E.-A. Poe (janvier 1964)
pour court-métrage 35 mm noir et blanc
de Jean Barral.
INA-GRM

Hétérozygote (1963-64)
Bande magnétique stéréo - (27')
Première musique dite "anecdotique", ou introduction des sons réa-listes, comme images concrètes ajoutées aux sons et structures abs-traites traditionnelles. Le public devient actif par le fait qu'il lui est implicitement demandé d'imaginer sa propre anecdote.
INA-GRM

Disque Philips 836 885 DSY (vinyle).
CD BVHaast Records Acousmatrix 3 (1990)

( La musique à l'envers Fragment d'un opéra collectif (1965)
( Texte de Pierre Schaeffer.
( Première audition à Zagreb (1965).

Composition de circonstance.

Société I pour sept réalisateurs et le public (durée indéterminée), (1965)
Première partition appelée "réalisable" et totalement écrite sous forme de texte. Jeu social qui, à partir d'éléments sonores et théâ-traux, est destiné à créer un grand désordre au cours duquel on espère que les barrières de la convention seront renversées. Le but est d'arri-ver ainsi à la communication qui, partie d'un lieu donné, puisse conti-nuer dans la vie.

Ce lieu peut être du genre théâtre ou café-théâtre, et les réalisa-teurs peuvent être musiciens ou acteurs, professionnels ou amateurs. Dans ce réalisable, comme dans certaines partitions-textes, il sera souhaitable, pour coordonner l'action des réalisateurs, de faire appel à un metteur en scène.

Création mise en scène par l'auteur à "La Vieille Grille", Paris, 1965.
Mise en scène par Didier Flamand, pour le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, 1981.

5 Documentaires pour la TV :
Les Grandes Répétitions (1965-1966) INA, Paris

5 films 16 mm double-bande (chacun entre 45' et 55').
Production du Service de la Recherche de l'ORTF.
Réalisation en collaboration avec Gérard Patris, de cinq portraits de musiciens. Non seulement on peut considérer ces films comme des documents (vu l'importance du sujet et la manière dont il est traité), mais je crois que c'était la première fois qu'on diffusait en France de la musique contemporaine à la télévision.

- Et expecto resurectionem mortuorum, d'Olivier Messiaen, à l'occasion de la création de l'oeuvre dans la cathédrale de Chartres, en présence du Général de Gaulle (diffusion : 11 novembre 1965).

- Hommage à Varèse, portrait-souvenir et témoignages de plusieurs compositeurs
(diffusion : 20 avril 1966).

- Momente, de Karlheinz Stockhausen. Le compositeur répète avec l'orchestre, pour la création de son
oeuvre (diffusion : juin 1966).
1966 - 1967

- Quand un homme consacre sa vie à la musique. Portrait de Hermann Scherchen
(diffusion : novembre 1966).

- Cecil Taylor ou la découverte du free jazz. Film en couleur, 35 mm.

Und so weiter pour piano et bande magnétique (1965-1966)
Bande réalisée au G.R.M., Paris. (18')
Commande de Radio Bremen, Musika Viva (1966)
Pour en finir avec les clusters, un pianiste multiplié par douze, se surpasse en ingéniosité et, sur son chemin, rencontre des oiseaux et un feu d'artifice.

Disque Wergo 60046. (vinyle)

Symphonie inachevée pour grand orchestre (1963-1966) - (35'48) Éditions Moeck, Celle,

(4 flûtes, 3 hautbois, 1 cor anglais, 3 clarinettes, 1 clarinette basse, 3 bassons, 1 contrebassons, 4 cors, 3 trompettes,
3 trombones, 1 tuba, 2 harpes, 1 piano, 4 percussions, 26 violons, 10 alti, 10 violoncelles, 6 contrebasses et 2 chefs
d'orchestre)

Et en 1966, j'ai inachevé ma symphonie.
Création pour l'inauguration de la Maison de la culture de Rennes (je crois en 1968).

Musique de film :So (1967)
Musique concrète pour le film Elektronische Musik
de J. A. Riedl.

Société II. Et si le piano était un corps de femme (1967) Partition : Éditions Moeck.
pour quatre solistes et seize instruments (30' env.)

(Flûte, hautbois, clarinette, basson, cor, trompette, trombone, 4 violons, 2 alti, 2 violoncelles, 1 contrebasse. Solistes : 1 piano,
3 percussions.)
Paris, 1968.
On peut dire que cette pièce se situe comme théâtre musical dans la mesure où les quatre solistes (piano et trois percussions) rivalisent d'intérêt pour le corps du piano qui reste désespérément froid.
On pourrait presque trouver là, si on voulait, mais ce n'est pas sûr, la caricature de l'homme macho.

Disque Deutsche Grammophon (vinyle).

Interrupteur pour dix instruments (1967) Partition : Éditions Moeck.

(Cor anglais, clarinette, clarinette basse, cor, trompette, violon, alto, violoncelle, 2 percussions). (20' env.)
Barcelone, mai 1968.
Le premier essai caractéristique de musique immobile (bien que l'on trouve déjà cette préoccupation dans Composé-Composite et dans la musique pour Égypte ô Égypte (1962).
Cette pièce est un tournant dans mon travail, dans le sens où elle est "presque" débarrassée de la mythologie post-sérielle.

Disque EMI C061-11133 (vinyle).

Musique de film : Tinguely (1967)
Musique concrète pour une émission de télévision
de C. Caspari. NDR, Hamburg.

1967 ñ 1969

Film : Les jeunes filles ou Société III (1967)
Film 16 mm double-bande (25').
Production : TV Hamburg, 3ème programme NDR (en alle-mand).
Ce film est probablement démodé du fait qu'il était un peu basé sur la mode. Ou alors est-il déjà devenu kitsch. C'était en tout cas dans mon idée, comme une sorte d'Hétérozygote en images.

NDR, Hamburg.

Société IV - Mécanique Collectivité Individu (1967)
Pour grand orchestre (50' env.)

(4 flûtes, 3 hautbois, cor anglais, 3 clarinettes, clarinette basse, 3 bassons, contrebasson, 4 cors, 4 trompettes, 4 trombones,
2 tubas, piano, 4 percussions, 2 percussionnistes assistants, 20 violons, 10 alti, 10 violoncelles, 8 contrebasses).
La Havane, Cuba (1968).

Partition ambitieuse et sans grand intérêt. Malgré tout, une mise en cause de l'organisation sociale de l'orchestre.

Music Promenade (1964-1969)
Musique électroacoustique. Version bande magnétique stéréo (20').Version permanente pour quatre magnétophones indépen-dants.Suite de sons réalistes et d'images sonores qui se télescopent. Un pro-meneur est heurté par la violence de ce qui l'entoure.
La nature a disparu dans un tourbillon de militaires et d'industries au milieu duquel on entrevoit un folklore agonisant et une jeune fille perdue.
La version "Installation" permet de sonoriser un lieu dans lequel le promeneur est libre de choisir son itinéraire musical.

Disque Wergo 50054 (vinyle)
CD "Presque Rien" INA-GRM / La Muse en Circuit - MUSIDISC 245172

( Société V - Participation or not participation (1967-1969)
( Pour six percussionnistes, un acteur et le public (durée indéterminée).
( Nuits de la Fondation Maeght, Saint-Paul-de-Vence (1969).
( Action théâtrale mettant en jeu, dans un "sociodrame" et en prenant la musique
( comme point de départ, la Majorité et l'Opposition. Participation ou conflit entre musiciens
( et public, attisé ou non par un médiateur, ça c'est la question.
( Ce jeu peut être monté comme un véritable spectacle et dans un vrai théâtre,
( mais avec l'inconnue de chaque soir : quelle direction le public va-t-il donner à l'action.

( Société VI - Liberté, liberté chérie (1969)
( Pour public solo (durée indéterminée).
( Partition-texte. Ici, le public est le seul protagoniste de ce réalisable dont le but est
( la communication. Des questions sont posées (sociologiques ou provocantes), mais
( plutôt comme incitation à l'imagination. Cette partition, dans la mesure où elle est un ex-
( emple de la curiosité que chacun peut avoir dans la vie quotidienne, peut être considérée
( comme une enquête sociologique.

Société V et VI sont des purs produits "esprit 68" de par le concept et le jargon.
On peut pour l'instant laisser ces 2 partitions de côté.

Tautologos 3 ou Vous plairait-il de tautologuer avec moi ? (1969) Partition : Éditions Moeck.

Pour n'importe quel groupe d'instruments (durée indétermi-née).Partition-texte. Explication systématique du "procédé tauto-logique" que j'emploie de façon non systématique (parce que je n'aime pas les systèmes) depuis 1960. Ce réalisable permet à des professionnels ou à des amateurs d'expérimenter les mécanismes répétitifs à partir d'éléments musicaux, théâtraux ou visuels, li-brement choisis par eux. Peut aussi être utilisé comme matériel pour un travail pédagogique.
1969 - 1971

J'ai été coupé (1960-1969)
Bande magnétique stéréo (12').
Production : G.R.M., Paris.
Musique abstraite, mais peut-être aussi une méditation sur la solitude et le sommeil.

Disque Philips 836 885 DSY (vinyle).
CD Luc Ferrari - Matin et Soir MUSIDISC 242242

( J'ai tort, j'ai tort, j'ai mon très grand tort (1969)
( Imitation-dialogue pour choeur mixte (durée indéterminée).
( Partition-texte. Un choeur ou des acteurs arrivent, par un effet de surprise, à convier le
( peuple à une grand fête sonore et joyeuse dont chaque individu est une composante.
(
Partition : Édition Moeck (français et allemand).

( Le dispositif et son disnégatif (1969-1970)
( Radio Stockholm (1970).
( Partition-texte. Comment la lecture d'une partition peut entraîner les musiciens à réfléchir
( sur les problèmes de la hiérarchie, de l'esthétique, prises comme contraintes sociales.
( Mise en cause du culte de la personnalité. Si cette réflexion pouvait se retrouver dans
( le déroulement de l'action sonore, ça serait vraiment formidable.

Ces deux partitions font aussi partie d'une époque spéciale. Elles se situent dans l'esprit "happening" et peuvent être considérées comme des documents paléontologiques.

Presque rien ou Le lever du jour au bord de la mer (1967-1970)
Bande magnétique stéréo (20').

Après la disparition totale des sons abstraits, on peut considérer cette pièce comme une diapositive sonore et l'aboutissement de toute une évolution. Restitution réaliste la plus fidèle possible d'un village de pêcheurs qui se réveille. Première idée du minimalisme.

Disque Deutsche Grammophon 2 561 041, Coll. Avant-Garde (vinyle).
CD "Presque Rien" INA-GRM / La Muse en Circuit - MUSIDISC 245172

Tautologos 3 (1970) Partition N° 4 : Éditions Moeck
Réalisation N° 4 (20' env.).
pour 11 instrumentistes.

(Flûte, hautbois, clarinette, trompette, trombone, alto, violoncelle, contrebasse, guitare électrique, orgue électrique, vibraphone).

Pour illustrer le texte et comme exemple de réalisation possible
sous forme de bande (n° 3) ou de partition traditionnelle (n° 4).

Réalisation N° 3 : Disque EMI C 061 11133 (vinyle).

Portrait-Spiel (1971)
Bande magnétique stéréo (80').
Production : Hörspiel S.W.F., Baden-Baden.
Un auteur qui se raconte à travers des extraits et des mélanges de ses propres musiques, et qui se raconte à travers les bruits qui l'entourent et les gens qui parlent. Peu à peu, l'auteur oublie son portrait et donne à entendre les bruits du dehors. (en allemand).

Prix Karl Sczuka 1972.

1971 - 1972
Unheimlich Schön (1971)
Bande magnétique stéréo (20').
Production : Hörspiel S.W.F., Baden-Baden.
Comment respire une jeune femme qui pense à autre chose...

CD METAMKIN KCD008 1993

( Pornologos 2 (1971)
( Réalisable érotique (durée indéterminée).
( Partition-texte. Cette partition s'adresse à des particuliers ou à des groupes privés, car sa
( réalisation publique (et non commerciale) me semble difficile. Outre son implication
( directement sexuelle, ce réalisable ambigu à buts multiples peut être aussi bien considéré
( comme leçon de musique que comme un acte politique.

Pour les mêmes raisons que plus haut, on dira que cette partition est presque inaccessible.

( Les réalisables et le journal d'un autobiographe (1964-1972)
( Réunion des partitions-textes sous forme de livre, accompagnées de différentes réflexions.
( autobiographiques On remarque ici l'évolution bizarre qui va du réalisable à réaliser
( (par exemple, Tautologos 3) jusqu'au réalisable utopique et probablement impossible comme
( Subversion-Dérision ou la Subder.
( On trouve dans ce livre, tous les thèmes qui me travaillent et que l'on peut résumer ainsi :
( comment la création, quand elle reste sur un plan uniquement esthétique, risque de masquer
( la réalité et de n'être quelquefois qu'un gaspillage d'énergie.
( Jusqu'à présent impublié. Il n'est pas possible d'en faire des copies, c'est trop compliqué.
( Donc il faut considérer ce paragraphe comme pure information.

Allô, ici la terre (1971-1972) Partition : Schott's Söhne, Mainz
Premier chapitre. Play-light and
time-show (2 h. env.)
Scénario et musique : Luc Ferrari. Photographies : Jean-Serge Breton.
Commande de la Ville de Bonn.

Une sorte de spectacle qui environne le public de projections d'images et de sons (3.000 diapositives, plusieurs bandes de musique électronique et un ensemble en direct d'instruments amplifiés).
Il existe aussi une version avec orchestre symphonique.
50 projecteurs de diapositives en fondu, 81 musiciens sonorisés. Cette pièce, une sorte de poème audiovisuel, est dédiée à la terre sur la-quelle nous marchons, et tente de montrer l'harmonie naturelle en même temps que l'espoir d'en préserver l'équilibre. Mais une tension sous-jacente laisse sentir la menace qui pèse sur cet équilibre fragile. Dans cette terre-là, les éléments qui sont représentés sont au nombre de 9: la Lumière, l'Espace, la Nature, le Regard, l'Attente, l'Érotisme, le Mouvement, l'Hétérogène et la Danse.

Film : Kennen Sie Schönberg ? (1972)Film 16 mm double-bande
(30'). Production 3ème programme TV, WDR, Cologne.
Je n'arrive pas à me souvenir ce que signifie ce film.
Peut-être ne signifie-t-il rien, ou très peu, ou peut-être.
Qui sait ?

Programme commun pour clavecin et bande (1972)
Pour clavecin amplifié et bande magnétique stéréo (20' env.).
C'est une musique gaie, pourtant elle pose une question : peut-on dissocier les préoccupations politiques des préoccupations artis-tiques, que ce soit directement (comme on peut le faire dans un film) ou indirectement, comme dans cette musique ? Mais c'est surtout pour marquer, à ma manière, la signature du Programme Commun en 1972.

Disque Erato STU 71010 (vinyle).
CD RHYTHM PLUS 581233 AD184.
1972 - 1974

( Journal d'un journaliste amateur (1972)
( Production : G.M.E.B., Maison de la Culture, Bourges.
( Bande magnétique stéréo (27').
( Montage d'interviews de différents groupes sociaux, sur différents problèmes sociaux, dans
( une ville de province, en France. Accompagné des commentaires de l'auteur - c'est-à-dire du
( journaliste amateur - c'est la première réalisation du genre enquête.
( Le circuit de diffusion idéal de cette bande devrait être Maison des Jeunes, etc., afin de les
( inciter à faire la même chose et que le produit devienne ainsi un échange d'informations
etc...





PROFESSIONALS ONLY

 REAL-TIME SOFTWARE

OSW
clm (RT)
Pd
CsoundAV
Supercollider
Snd
CPS
Audiomulch
jMax
MaxMSP
Phorx
Reaktor
Kyma / Capybara
SENSORS COLLECTION
 
ARTICLES
COOL PEOPLE!
Planet CCRMA
UNESCO/Aschberg
Stephen Hawkins
Nobels2001
Kioto Protocol
Dalai Lama
ThinksThatThink
Bruce Lee: Jeet Kune Do manuscript

  Other news
SONUS- Episode 3, 2006. Old Queens Head, Pond Hill, Sheffield
9/14/2006

The 2006 Colourscape Music Festival - Clapham Common, London, UK
9/14/2006

VOYAGE EN UTOPIE SONORE: Nuit Bleue les 7-8 juillet 06
7/9/2006

Concurso de composicion Visiones Sonoras de musica electro-acustica
6/4/2006

SaRC- N. Ireland composers at Inventionen 2006- BERLIN
5/24/2006

XXVIII Festival ENSEMS 2006: Hindemith, Saariaho, Rueda
5/6/2006

Oportunity: Call for proposals - the late-night ICMC concerts
5/6/2006

New Music and Electronic Music In and Around New York City
4/24/2006

ARTS ELECTRIC in and around events near New York City
3/1/2006

Call for scores for the Electronic Music Midwest Festival
3/1/2006

Courses at CISM: Structural Acoustics and Vibration
3/1/2006

SONGCRAFT 2006- The creative songwriter’s weekend- Limited Spaces!!
2/5/2006

Sebastian Berweck visits the Center for New Music and Audio Technologies
2/5/2006

Job: Administrative Director for the CRCA at UCSD
1/24/2006

Hommage à Luc Ferrari: Petit Théâtre Mercelis, Ixelles
1/24/2006


Records 16 to 30 of 558
 

 


 

 

 
Home | Contact | Privacy | Make a link| Terms of use | Add your web | Help | Publicity
© 2001-2004 site manteined by Le Jiraffe Bleu   Thanks to Agroterra.com and aspin.com >>>MADE IN BELFAST !<<<<